LA RUSSIE TRANSFÈRE DES ARMES À SA FRONTIERE OUEST AVEC L’OTAN.

partagez cet article.

LA RUSSIE TRANSFÈRE DES ARMES À SA FRONTIERE OUEST AVEC L’OTAN.

La Russie est en train d’augmenter la taille de son armée sur ses frontières occidentales pour atteindre des effectifs autour de 500 000 hommes de troupe, au moment où environ 100 000 soldats russes et des milliers d’équipements militaires sont déjà stationnés à la frontière entre la Russie et l’Ukraine.

Cependant, des images d’un transfert à grande échelle d’équipements militaires de la partie orientale (Est) de la Russie vers les frontières occidentales (Ouest), sont activement publiées sur le Web.

Ce qui indique que les troupes russes ont été portées à un niveau très élevé, pour être en mesure de faire pleinement face aux risques d’attaque que représente et fait peser l’OTAN sur elle.

Au regard de l’évolution de la situation sur terrain et du volume du déploiement d’équipements militaires qui est effectué par l’armée russe, cela donne à penser qu’il y a un très haut risque que la situation de plus en plus inquiétante, ne dégénère et donne lieu à une confrontation militaire direction avec la partie adverse.

Ainsi, selon des informations fiables provenant de sources crédibles, la Russie renforcera la présence de ses troupes jusqu’à 500 000 soldats sur sa frontière avec les États vassaux membres de l’OTAN. Ce qui signifie que la plupart des troupes russes se dirigeront dans cette direction-là.

Sur les éléments vidéo présentés dans différentes parties du pays, on peut y voir une grande variété d’équipements militaires. Réservoirs, systèmes de lance-roquettes multiple, véhicules blindés légers, véhicules d’ingénierie, camions militaires, artillerie à longue portée, etc.

Auparavant, on supposait que l’équipement militaire transféré à la partie occidentale de la Russie sera déployé à la frontière avec l’Ukraine. Et ce, en raison du risque que les forces armées ukrainiennes, encouragées et équipées par l’OTAN puissent attaquer à la fois le Donbass (RP Lougansk & RP Donetsk) et la péninsule de Crimée.

Cependant, les troupes russes apparemment seront déployées à de nombreux camps militaires le long de la frontière occidentale, et plus probablement même à la frontière de la Biélorussie voisine avec la Pologne, la Lituanie et la Lettonie.

Ces trois derniers pays ainsi que l’Estonie, sont d’anciens membres du Pacte de Varsovie et des ex-républiques socialistes soviétiques (URSS) s’agissant des pays baltes.

Ils sont aussi traditionnellement les plus hostiles à la Russie au sein de cette alliance politico-militaire offensive qu’est l’OTAN, à laquelle ils ont adhéré pour en devenir des supplétifs, respectivement en mars 1999 pour la Pologne, et en 2004 pour les Baltes.

La raison de ces préparatifs et dispositifs de défense pris par la Russie afin de parer à toute éventualité, est le refus des États-Unis d’Amérique et de leurs supplétifs de l’OTAN de négocier et de donner des garanties de sécurité juridiques (ou écrites) à celle-ci, qui s’est jurée de ne plus se laisser flouer comme par le passé, par des belliqueux expansionnistes indignes de confiance et à la langue fourchue.

Et qui se sait, si cela ne
constituerait-il pas une “aubaine” pour la Russie, de détruire une bonne fois pour toutes le fameux Bouchier de la discorde ?

C’est-à-dire, les sites de missiles implantés en Roumanie et en Pologne par l’OTAN sous la direction technique des États-Unis, pour prétendument protéger l’Europe des missiles iraniens et nord-coréens, si jamais celle-ci venait à être ciblée par ces deux pays.

Mais en réalité, ils sont dirigés contre la Russie, car ils suppriment “l’Équilibre de la terreur” ou la “Destruction mutuelle assurée”. Dotrine de stratégie militaire relative à la dissuasion nucléaire.

Ainsi que d’autres installations de l’OTAN dans les trois pays baltes qui menacent sa sécurité.

Et apparemment, les mesures prises par la Russie n’ont pour objectif clé que la protection par son armée des frontières de son immense territoire national s’étendant sur 11 fuseaux horaires.

Qui veut la paix, prépare la guerre.

/Pépin LULENDO/
2022-01-15

Facebook Comments

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x