ET SOUDAIN, DES NAVIRES DE GUERRE RUSSES SE DIRIGENT VERS LA MER BALTIQUE.

partagez cet article.

ET SOUDAIN, DES NAVIRES DE GUERRE RUSSES SE DIRIGENT VERS LA MER BALTIQUE.

Après les menaces de l’OTAN, la Russie en tire les conclusions qui s’imposent et envoit un groupe de navires de guerre dans la région de Kaliningrad.

Les sérieuses menaces proférées par l’OTAN quant à sa volonté de déclencher une guerre contre la Russie, et le refus de cette Alliance de Va-t’en-guerres de lui accorder des garanties de sécurité écrites de non-élargissement vers ses frontières, ont forcé la Russie à réagir de façon énergique.

À la suite de quoi, un groupe de navires de guerre s’est dirigé vers la mer Baltique et la région de Kaliningrad. À savoir, enclave russe voisine de la Pologne et de la Lituanie, avec une façade maritime Ouest donnant sur la mer Baltique.

Selon les hypothèses actuelles des experts, l’apparition dans la région de trois grands navires de débarquement de la marine russe, est la première étape dans l’adoption de mesures militaires contre l’Occident, à propos desquelles avait précédemment fait allusion le vice-ministre des Affaires étrangères et négociateur en chef de la fédération de Russie aux pourparlers de Genève, en l’occurrence Alexandre GRUSHKO.

Selon la chaîne Operative Line Telegram, un groupe de trois grands navires de débarquement transportant une cargaison lourde qui pourrait être des armes, en réponse aux pourparlers interrompus de l’OTAN à Bruxelles.

Les habitants vivant sur les rives du détroit de la Baltique notent qu’hier jeudi 13 janvier 2022, ils ont vu un détachement de grands navires de guerre amphibies de la flotte du Nord russe, entièrement chargés à bord.

Notamment, des grandes péniches de débarquement Pyotr Morganov Olenogorsky et George le Victorieux, partant de la mer du Nord en direction de la région de Kaliningrad.

Probablement dans le but de bloquer l’accès à la mer Baltique aux bellicistes de l’OTAN, et placer ainsi la Pologne et les trois pays baltes que sont l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie sous haute surveillance.

Il est possible que la transfèrement de trois navires de débarquement de la flotte du Nord vers la mer Baltique, soit directement lié aux mesures techniques militaires que le ministère russe de la Défense est déjà en train de prendre, en réponse aux actions de sabotage du dialogue de l’OTAN, telles qu’annoncées par le président russe Vladimir POUTINE, lors de l’une de ses adresses aux USA et à leurs subordonnés de l’OTAN.

Pour le moment, il n’y a pas de données sur les préparatifs d’un éventuel exercice militaire russe dans la région. À cet égard, les experts estiment que l’on peut vraiment parler de transfert d’armes vers la région de Kaliningrad. Et ceci, en prévision de quoi ? Eh bien, à chacun donc de se faire sa propre idée.

De plus, nous pouvons parler de la présence dans ces cargaisons de matériels de guerre que sont entre autres : de systèmes de missiles tactiques opérationnels, de systèmes de défense aérienne, de systèmes de guerre électronique, etc.

Au regard de ce remue-menage dans les mers et dans les airs, tout porterait à croire que l’on s’acheminerait progressivement vers une situation explosive mettant aux prises, d’un côté l’Ukraine – pomme de discorde – et ses nouveaux protecteurs de l’OTAN, et de l’autre, la Russie qui voit sa sécurité gravement menacée cette Alliance.

La paix, ce n’est pas un vain mot, c’est un comportement, disait autrefois un sage africain et premier président de la République de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët Boigny.

/Pépin LULENDO/
2022-01-14

Facebook Comments

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x